Venir

La Clémenterie est un lieu ouvert toute l’année, seules certaines restrictions sont à prendre en compte.

Nous accueillons qui veut partager notre quotidien et nos idéaux au minimum trois  semaines d’affilée. Ce minimum est nécessaire pour prendre la mesure de cette histoire collective, assise sur une montagne ombrageuse et rude aussi. Nous aimons prendre le temps de connaître les genTes, s’illes en ont envie aussi.

D’autre part, en été principalement, il peut arriver que notre « quota » de personnes accueillies soit atteint. Toutes les infrastructures sont pensées pour l’autogestion, mais l’autogestion, ce n’est pas de la tarte.

Dans tous les cas, il est nécessaire de s’annoncer à l’avance. Nous préférons traiter les demandes par email, cela nous laisse le temps de faire tourner les demandes dans tout le collectif.

Nous acceptons les chiens, mais sous contrôle uniquement et uniquement à l’extérieur des maisons. Pas dans les jardins non plus d’ailleurs…. Nous en avons nous même deux, dont la mission est la dissuasion sanglière. Donc les chiens aboyeurs nocturnes, on adoooooore.

Venir

Pour venir à la Clémenterie en transports publics:

Il n’y a plus de train en Ardèche depuis plus de trente ans. Mais le département est très bien desservi en car « TER ». Il y en a pas mal qui arrivent à Aubenas. D’Aubenas, en période scolaire, un bus, trois fois par jour assure une certaine liaison avec La Souche. Sinon, le stop, ça marche pas mal.

En voiture, bus et autres vélos:

D’Aubenas, prenez la route du Puy, à Lalevade bifurquez vers Jaujac, que vous traverserez en direction de La Souche et du col de la Croix de Bauzon. Traversez La Souche et continez tout droit, sur cette petite route communale et fort jolie. Passez La Sautellerie et trouvez une petite route qui descend vers la droite, La Clémenterie est indiquée. Traversez Le Lignon et remontez sur la droite. Après quelques centaines de mètres, vous nous trouverez sur votre gauche.

Venir

Auteur : laclementerie

Ferme autogérée, paysanne et libertaire. Pratiquant l’éducation populaire, transmission des savoirs et savoir-faire, sans différence entre grands et petits, jeunes et vieux, riche ou pauvre, toi ou moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s